Liquidis

Vous aimez et buvez de la bière artisanale ?
Vous avez aidé les brasseries artisanales à passer de 250 à presque 2000 durant les 8 dernières années.

Ce boom n’a malheureusement pas été suivi d’un boom des malteries qui fournissent le malt, ingrédient clé du brassage. Pourtant, la France est le premier exportateur mondial de malt alors il est tant de réorienter cette production.

Il faut exploiter la force de notre territoire en transformant et consommant cette production de malt localement !

Liquidis est en train de saisir cette opportunité en créant une malterie-brasserie artisanale innovante 100% Bio produisant des bières variées à un prix raisonnable.

Pour se lancer dans cette aventure, Liquidis fusionne avec SOMA, une autre brasserie. Ils combinent ainsi leurs savoir-faire et leur passion :

  • Liquidis rassemble 3 amoureux de la bière de qualité : Sébastien entrepreneur, Alain maître brasseur et Vincent développeur commercial.
  • SOMA regroupe un passionné d’agriculture : Guillaume et un agronome, malteur, porteur de recettes traditionnelles : Michel.

Pourquoi c’est écolo ?

Une malterie locale commerce avec les agriculteurs locaux en leur achetant leur orge au lieu qu’il soit vendu aux malteries exportatrices. Résultat, l’orge est maltée localement et le malt transformé par les brasseries locales. Cette organisation favorise les circuits courts et réduit l’empreinte carbone liée au transport des céréales.

En plus, la gestion autonome de la transformation leur permet de contrôler la qualité des céréales bio et de maîtriser la recette d’élaboration du malt et des bières. Cette indépendance, ils comptent la partager avec les brasseurs locaux qui sont impatients de se fournir en malt de qualité venant de leur territoire.

D’ailleurs, leur malt est transformé à partir du sorgho, de l’orge originaire du Sahara résistant à la chaleur et au manque d’eau liés au réchauffement climatique.

Pourquoi les soutenir ?

Grâce à la collecte, ils vont mécaniser leur atelier de fabrication de malt, pour pouvoir élaborer différents types de malts Bio en conservant toutes leurs qualités naturelles aux variétés de céréales soigneusement sélectionnées (variétés spécifiques, variétés garanties naturellement sans gluten) et assurer des torréfactions à la carte.

La région Nouvelle Aquitaine et le pôle de compétitivité Agri Sud-Ouest Innovation leur fait déjà confiance tout comme les dizaines d’investisseurs qui leur ont déjà permis d’atteindre 95% de leur collecte !

Pourquoi pas vous ?!

Prêt à 4.5% d’intérêts (50€ min.)
Concrètement, pour 100 € investis → 112.9 € récupérés au bout de 5 ans.

Comprendre les modes de financement (prêt, obligations, actions, royalties)

Devenir une ferme de lin “zérophytos”

Dans cette ferme familiale, chaque génération apporte sa pierre vers une pratique plus écolo via des expérimentations toujours plus ambitieuses !  

Le challenge actuel est de développer la culture du lin “zérophytos” c’est à dire sans intrants chimiques. Le premier hectare de test a été un succès en 2019, et de fil en aiguille, 15 hectares pourront être semés en 2021… À condition d’avoir les bons outils pour développer la filière “lin” de la production agricole jusqu’au textile en passant par le teillage et le fillage.

  → Pourquoi soutenir la filière du lin ?  

En plus d’être un puit de carbone extrêmement efficace, il cartonne dans 2 domaines. Côté textile, il est plus résistant et durable que le coton. Il ne nécessite presque pas d’irrigation et sa production est un savoir-faire français. Côté construction, ses propriétés proches de la fibre de verre en font une alternative résistante, légère et biodégradable.  

Aidons cette ferme à s’équiper pour développer leur lin écolo !

Prêt à 3.5% d’intérêts (50€ min.)
Concrètement, pour 100 € investis → 117.5 € récupérés au bout de 5 ans.

Comprendre les modes de financement (prêt, obligations, actions, royalties)

Bolid’ster

Bolid’ster est portée par une triple volonté initiale : allier le style du jean avec la passion de la moto et le respect de l’environnement.


Pour y arriver le fondateur de cette entreprise a créé l’Armalith, un matériau extrêmement résistant, fabriqué en France avec une empreinte carbone réduite de 60 % comparée à un jean classique. Enfin des jeans qui ne finissent pas troués au bout de 2 ans !

Avec la crise sanitaire, leurs lignes de production partenaires ont été réquisitionnées pour produire des masques. Grâce à vous 48000€ ont été récoltés !

Comprendre les modes de financement (prêt, obligations, actions, royalties)

Day by Day

Premier réseau français d’épicerie sans AUCUN emballage. Cela mérite déjà un Houra !

Au rendez-vous, des produits locaux et bio de plus en plus nombreux.
La force du vrac est de réduire ses déchêts et le gaspillage alimentaire car on adapte la quantité achetée à sa propre consommation.

62 magasins sont déjà ouverts en France et leur fréquentation a doublé l’année passée. Participez à l’aventure en aidant Gilles BALAŸ, élément moteur du réseau day by day, à ouvrir un second magasin au coeur de Lyon.

60 000€ prêtés grâce à vous !

Comprendre les modes de financement (prêt, obligations, actions, royalties)

Douze

Produits frais, de saison et locaux, réinsertion et zéro déchet, tout roule pour cette future halle… Alimentaire, mon cher Watson !

La grande nouveauté du projet : inclure les maraichers, sommeliers, et traiteurs bref les fournisseurs comme investisseurs de ce lieu du 12e arrondissement de Paris pour garantir une grande qualité à un prix accessible et juste.

Ils ont collecté 125 000 €, bravo à eux !

125 000€ prêtés grâce à vous !

Comprendre les modes de financement (prêt, obligations, actions, royalties)

NAMé Recycling

Récupérer, Recycler et Revaloriser.

Ce sont les 3 mots d’ordre de NAMé, entreprise belgo-camerounaise. Dans un pays recyclant seulement 10% de ses 600 000 tonnes de plastique, NAMé s’est associé avec les producteurs de bouteilles plastiques pour initier un fonctionnement plus circulaire de cette ressource.

Avec 3 usines ouvertes depuis sa création en 2016 et plus de 73 millions de bouteilles recyclées, nous vous proposons d’investir aujourd’hui dans la croissance de cette entreprise d’avenir. Les fonds investis serviront de fonds de roulements, et leur permettront d’investir dans des panneaux solaires et des procédés de gestion de l’eau plus innovants.

Car quand plus de croissance signifie plus de plastique recyclés, nous au Kopeck écolo on dit oui !

150 000 € financés grâce à vous !

Comprendre les modes de financement (prêt, obligations, actions, royalties)