Sunoleo

D’où vient l’oxygène que l’on respire chaque jour ?

Des arbres, oui mais pas que ! Nous devons 1 respiration sur 2 à l’océan et ses organismes capables eux-aussi de réaliser la photosynthèse.1

Les phytoplanctons, des organismes végétaux microscopiques, ainsi que certaines espèces d’algues nous donnent du dioxygène en échange d’un peu de soleil et de CO2.

Sunoleo veut se servir de cette solution qu’offre la nature afin de réduire nos émissions carbonnées !

Comment ? En cultivant des microalgues dans des photobioréacteurs. L’installation récupèrera les fumées des industriels, les filtrera et nourrira ces microalgues de CO2. En sortie, de l’oxygène et… des algues.

Les algues seront utilisées comme nourriture animale ou humaine, cosmétiques ou transformées en biogaz.

Le biogaz ça reste du gaz non, ça pollue ?

Sur l’ensemble de la chaîne de vie du biogaz, en comparaison au gaz naturel, on diminue de 90% les émissions carbone liées2. Chauffage, industrie, transport… beaucoup de systèmes fonctionnent encore grâce à cette source d’énergie alors autant la rendre la plus saine possible !

L’équipe progresse vite et a validé sa technologie en construisant un photobioréacteur de 5m3, l’équivalent de 20 à 100 fois votre ballon d’eau chaude en volume. Il permet de cultiver de la spiruline une microalgue connue pour ses qualités nutritives.

D’ailleurs, la fondation montée par Bertrand Picard, Solar Impulse, a identifié Sunoleo comme l’une des 1000 entreprises capables de changer la donne dans la lutte contre le changement climatique. Si on leur faisait confiance ?

Pour dupliquer leur modèle à grande échelle et répandre leur solution, ils ont besoin de vous !

Actions et réduction d’impôts sur le revenu de 25% (min. 100€)
Concrètement : 100€ investis ➡️ 100€ d’actions et 25€ en moins sur vos impôts

Comprendre les modes de financement (prêt, obligations, actions, royalties)

1Article de Surfrider intitulé L’océan : puit de carbone et fournisseur d’oxygène

2Analyse publiée dans Biométhane et climat : font-ils bon ménage ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *