Commown

Nous l’avons évoqué dans l’article sur Telecoop, l’impact carbone du numérique est colossal. Dans son guide sur la face cachée du numérique, l’ADEME, rapporte que la fabrication des appareils des consommateurs est responsable de 47% des émissions de gaz à effet de serre générée par le numérique.

C’est là que Commown intervient !

Leur révolution : louer de l’électronique durable.

À contre-pied du modèle classique de vente où les fabricants ont intérêt à raccourcir la durée de vie des produits, Commown reste propriétaire du matériel et de part son modèle économique est incité à faire durer ses produits aussi longtemps que possible.

Pourquoi c’est écolo ?

Louer de l’électronique permet d’utiliser les appareils plus longtemps, un utilisateur après l’autre. Finis les smartphones qui dorment dans les tiroirs !

Au moment de la fin de vie des appareils, les pièces qui fonctionnent encore sont réutilisées. Les pièces défectueuses sont amenées vers des filières de recyclage.

Cela est d’autant plus simple quand l’électronique en question est durable et que tout est fait pour simplifier sa réparation, comme avec les smartphones Fairphone ou les ordinateurs Why!

Pour aller plus loin, Commown propose à ses usagers 5 défis pour faire progresser la durée de vie de l’électronique, avec des réductions de tarifs à la clef.

Avec ce modèle économique innovant, et le soin mis dans le choix des produits pas étonnant que le comparateur de l’engagement des marques Zei, le classe en première position du secteur de la vente & location d’électronique !

Chez le Kopeck écolo, on est tellement fan, qu’ils nous équipent déjà !

Ce qu’est Commown

C’est l’acteur le plus engagé pour l’électronique durable dans le domaine de l’économie de la fonctionnalité.

Ils prônent le logiciel libre en proposant à leurs clients des versions Open Source des systèmes d’exploitation de leurs smartphones. Les ordinateurs loués quant à eux fonctionnent sur Ubuntu, une version grand public de Linux.

Ils incarnent les valeurs de la transition jusque dans leurs statuts de Société Coopérative d’Intérêt collectif (SCIC) et par leur organisation horizontale, c’est une véritable aventure humaine !

L’aventure Commown se nourrit d’écosystèmes vertueux. Celui des coopératives qui les accompagne comme Finacoop ou la Nef. C’est aussi un univers de partenaires engagés : Fairphone, Why Computing, Gerrard Street, Crosscall, et Telecoop.

Où en sont-ils ?

Depuis sa création, l’entreprise a livré 1100 smartphones et 310 ordinateurs. Ils ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin :  la taille de l’équipe a triplé cette année pour atteindre 19 personnes !

Déjà bien implantés dans le marché des particuliers (B2C), leur but pour 2021 est de renforcer leur implantation dans celui des entreprises (B2B).

La roadmap de commown pour soutenir une électronique responsable
La feuille de route de Commown

Que signifie soutenir Commown ?

Investir dans Commown, c’est avoir un impact sur la progression de l’électronique durable. L’argent investi par des particuliers (vous?) a un effet de levier important dans la recherche de financement, un passage obligé pour acheter les appareils à louer.

Acheter des parts sociales de Commown, c’est aussi s’offrir la possibilité d’assister aux assemblées générales de la coopérative et ainsi de participer aux décisions stratégiques.

Concernant les modalités, vous pouvez investir à partir de 100€. À la clef, une déduction fiscale de 25%, à condition de garder les parts sociales au minimum 5 ans, conformément au dispositif IR-PME (loi Madelin).

Part sociale (min. 100€)

Concrètement : 100€ investis ➡️ 25 € de réduction d’impôt et participation à la gouvernance de Commown