Time for the Planet

Qu’est ce qui est plus efficace qu’une entreprise luttant contre le changement climatique ?
100 entreprises luttant contre le changement climatique.

Pour les créer, Time for the Planet est en train de rassembler des dizaines de milliers de personnes et 1 milliard d’euros.

Comment est née cette aventure ?

L’aventure a été initiée par 6 entrepreneurs aux valeurs écologiques et humanistes très fortes. Mais Time for the Planet,c’est avant tout un mouvement.
En à peine 6 mois, ils ont rassemblés une communauté de soutiens et d’actionnaires mais surtout d’humains convaincus qu’il est urgent d’agir pour la planète et leur propre survie.
Ces milliers de personnes proposent leur aide et leur expertise et contribuent au financement du projet.

C’est bien beau mais comment on sauve la planète et notre peau ?

Time for the Planet a identifié 4 leviers d’actions :

  • L’efficacité énergétique et la sobriété de la production pour limiter la consommation de ressources et l’émission de GES (gaz à effet de serre)
  • La captation des GES pour ne pas éparpiller dans l’atmosphère ce qu’on aura quand même émis
  • Le développement d’énergie et matériaux n’en émettant pas.

Ces leviers ont été appliqués au secteur du bâtiment, de l’énergie, du transport, de l’agriculture et de l’industrie. Au total, 20 challenges ont été choisis1 !

Pour les relever, ils vont détecter, développer et reproduire des innovations. Elles peuvent tout à fait être des Lowtechs voir des Notechs, on vous laisse approfondir ces sujets ici.

Afin d’être choisie, une innovation doit :

  • Agir concrètement contre le réchauffement climatique : elle doit répondre au moins à un des 20 challenges identifiés
  • Être validée : elle est votée par les membres de Time for the Planet et approuvée par un conseil scientifique.
  • Être accessible en Open-source : pour permettre l’utilisation de la solution développée par n’importe quelle autre entreprise
  • Avoir un modèle économique fonctionnel : les bénéfices générés permettront de créer d’autres entreprises.

Génial ! Ils commencent quand ?

Dès 2021, ils financeront 2 ou 3 premiers projets à hauteur de 1M€ chacun. Pour démarrer avec autant d’impact que possible, les domaines choisis sont :

  • Le stockage de l’énergie
  • La construction sans ciment
  • La captation du CO2 dans l’atmosphère

En parallèle, ils structureront le conseil scientifique et les propositions d’aide et ils viseront le palier de financement suivant à 10 Millions d’euros. Comme le nombre fait la force, ils continueront d’agrandir la communauté qui doit être mondiale pour répondre au défi mondial qu’est la lutte contre changement climatique.

Comment est-ce qu’on peut les aider ?

Votre soutient peut aller d’un partage du projet sur les réseaux sociaux à proposer votre aide ou votre expertise. Évidemment, vous pouvez les aider à rassembler la somme de 1 milliard d’euros en devenant actionnaire.

Ce n’est pas un investissement car Time for the Planet est une société à but non lucratif. Tous les bénéfices sont réinvestis dans les entreprises créées. D’ailleurs, la mesure de réussite d’une entreprise n’est pas sa croissance mais son Taux de Retour à la Planète : indicateur de mesure du succès environnemental.

Rejoignez vous aussi cette communauté incroyable pour sauver la Terre et l’humanité !

1 Challenges à relever, dossier scientifique de Time for the Planet

Une nouvelle formation pour Make ICI, à Montreuil

Make ici a collecté 1,1 M€ sur Lita.co. Depuis, ils ont conçu une formation en partenariat avec l’école d’ingénieurs  IMT Atlantique.

Dans cette formation de 148h intitulée “Fabrication numérique et prototypage rapide”, les participants apprendront à utiliser les méthodes d’innovation issues des Fablabs pour modéliser et fabriquer des objets.

Vous avez besoin d’inspiration? Grâce aux manufactures, des centaines de personnes se sont découverts une passion pour la création et l’artisanat. Retrouvez leurs parcours et leurs témoignages sur l’instagram de Make ICI.  

Vous voulez faire pareil ?

Leur nouvelle formation débute le 29 septembre 2020 et est éligible au Compte Personnel de Formation (CPF). Envie de mettre en pratique un projet de création technique ? Foncez !

Le plein de nouvelles fonctionnalités chez Cocote

Cocote a collecté 108 k€ sur la plateforme We do Good il y a deux semaine. Depuis, ils ont publié leur feuille de route pour le lancement des nouvelles fonctionnalités de leur plateforme de shopping responsable !

  Leurs dernières actions vont vous permettre de :  

  • S’assurer que les produits sont triés dans la bonne catégorie grâce à l’intelligence artificielle développée par leurs soins
  • Filtrer la recherche de produit avec les avis d’autres acheteurs
  • Utiliser les guides d’achats et suivre leurs conseils pour faire les meilleurs choix écologiques
  • Créer vos propres produits avec des recettes “Do It Yourself”  

Que de chemin parcouru ! Et quel chemin encore à parcourir vers leur nouvel objectif
→ Intégrer les ventes entre utilisateurs avant de se lancer dans 4 autres pays européens en 2021 🚀

On leur souhaite tout le succès qu’ils méritent !

Murfy offre une nouvelle vie aux appareils usagés

Ils ont collecté 567 k€ sur la plateforme Lita.co et ne se sont pas arrêtés en chemin !

S’ils envoyaient déjà leurs réparateurs chez vous pour bichonner les appareils électroménagers défectueux, depuis septembre, Murfy est passé à la vitesse supérieure.
Pour les habitants de la région de Lyon, de Lille et l’Ile de France, ils peuvent maintenant récupérer directement à domicile les lave-linge, mais aussi sèche-linge, lave-vaisselle et cuisinières dont vous vous séparez → direction l’atelier du coin.
La machine y sera diagnostiquée et réparée avec soin avant d’être revendue sur leur plateforme d’électroménager reconditionné.  
Ils gardent même les pièces d’appareils ne pouvant être réparés et donnent ce qui reste à la société de recyclage à but non-lucratif Ecosystem, bravo à eux !

LivingPackets

LivingPackets est né d’un pari fou : celui de révolutionner le monde du e-commerce, en créant THE BOX, un emballage de colis connecté et écolo !

Le fonctionnement est simple :

Achetez un objet en ligne et choisissez THE BOX pour la livraison.

⬇️

Pendant la livraison, vous pouvez voir précisemment où se trouve votre colis et contrôler son état, par exemple si il a eu une période de température extrême ou a reçu un choc.

⬇️

A l’arrivée, seulement vous pouvez l’ouvrir avec votre smartphone.


⬇️

Et après ? Plusieurs options s’offrent à vous : renvoyer THE BOX via une intégration avec Backmarket, envoyer un colis à quelqu’un d’autre ou encore recevoir une récompense en ramenant THE BOX à un magasin partenaire.

Pourquoi c’est écolo ?

Chaque année, 100 Milliards de colis sont envoyés. Ils protègent peu ou mal ce qu’ils contiennent et sont souvent jetés à l’issue de la livraison.

Pour palier à ce problème, LivingPackets mise sur 2 choses :

  • La réutilisation : chaque THE BOX peut être livrée jusqu’à 1000 fois sans entretien. Si une défaillance est repérée, THE BOX est réparée ! Les parois peuvent être remplacées si elles sont abimées et chaque composant électronique peut être changé indépendamment des autres.
  • Le recyclage : THE BOX est conçu en PPE, un matériau résistant, léger et surtout infiniment recyclable.

Et pour éviter la casse due au transport, un système de calage s’adapte à la forme de chaque objet livré ! Finis les matériaux de calage, ces morceaux de plastique à usage unique.

En bilan, sur l’ensemble du cycle de vie de THE BOX, l’empreinte carbone est divisée de façon significative par rapport à un emballage classique.

Sous quelle forme investir ?

LivingPackets cherche des fonds pour produire industriellement des millions de THE BOX. Il ne s’agit pas d’un investissement à proprement parler mais d’une contribution au financement de la production.

En contribuant vous deviendrez des Sharing Angels1 du projet. Vous pourrez participer à partir de 50€ (jusqu’à 100 k€), et recevrez 5 fois cette somme au bout de 8 ans2, soit un rendement de 50% par an.

Concrètement, tant que tout le monde n’a pas été remboursé, LivingPackets s’engage à mettre de côté 50% de ses profits annuels. Au bout de 8 ans, si il y a moins de fonds que prévu, les Sharing Angels qui ont contribué en premier recoivent leur argent, les suivants le reçoivent l’année suivante, et ainsi de suite.

Pourquoi on leur fait confiance ?

LivingPackets c’est 80 experts et passionnés partagés entre Nantes, Paris et Berlin. En 4 ans, ils ont cochés toutes les cases d’un projet réussi :

✔️ Conception et développement : 36 brevets déposés, accordés ou en cours

✔️ Tests : 6 semaines à Bordeaux avec 400 THE BOX → 100% de retours positifs des distributeurs et 90% des personnes livrées seraient prêtes à payer davantage pour recevoir leur colis en THE BOX.

✔️ Expansion : Backmarket, Cdiscount, Orange … Les grands groupes du e-commerce sont déjà tous intéressés par les futures 100 000 THE BOX en fabrication.

Ils ont déjà collecté plus de 9,6 M€3 de contributions et n’attendent plus que vous !


1 Sharing Angels est le nom donné aux personnes contribuants financièrement à la production des emballages connectés THE BOX

2 les Sharing Angels reçoivent à l’heure actuelle 5x leur mise au bout de 8 ans minimum, ce multiple est susceptible d’être revu à la baisse pour les futurs contributeurs, pour passer à x4 puis x3, x2, ou d’être allongé dans le temps.

3 9,645 millions d’euros collectés au 21 septembre 2020

Présentation de la rubrique

Dans cette partie du blog, vous trouverez les actualités des projets recensés sur notre plateforme !

Nous vous les transmettons aussi via la Gazette du Kopeck écolo qui est la newsletter mettant en avant les projets écolos en financement participatif.

–> Qu’est ce que vous allez découvrir ?

  • Les dernières avancées des projets
  • Le montant collecté par leur campagne de financement
  • Les réalisations des projets rendues possibles grâce au financement réalisé

Cette dose d’inspiration positive sera bientôt en ligne et si vous souhaitez la recevoir directement sur votre boîte mail c’est par ici :

Domaines des projets

Agriculture :

Nous valorisons les acteurs de l’agriculture qui s’impliquent dans les démarches suivantes :

  • Réduction de l’utilisation des produits phytosanitaires
  • Irrigation réduite et plus efficiente
  • Protection des écosystèmes et de la biodiversité (autour et dans les champs).
  • Intégration d’une démarche résiliente visant à pérenniser leur projet

Alimentation :

Les projets que nous vous présentons mettent en avant :

  • des produits bio, locaux et de saison
  • les circuits-courts
  • la réduction des déchets et des émissions carbones

Artisanat :

Nombreux sont celles et ceux qui reviennent au plaisir de travailler avec leurs mains. Nous soutenons celles et ceux qui :

  • Utilisent des matières durables, locales et transformées sans produits toxiques avec une démarche de réduction de l’empreinte carbone
  • Partagent leur savoir-faire pour créer et réparer

Education :

Les enfants sont ceux qui agiront demain.

Nous favorisons les projets :

  • Ouvrant l’œil des plus jeunes à la découverte de la nature et de la planète
  • Expliquant le besoin essentiel de la protéger
  • Partageant les alternatives de la transition
  • Encadrant des projets d’expérimentation de solution dans tous les domaines

Energie :

La transition énergétique regorge d’acteurs et nous choisissons ceux qui agissent selon ces objectifs :

  • Réduire les dépenses énergétiques des habitations et des entreprises
  • Produire une énergie renouvelable, aussi locale que possible et au coût accessible
  • Diminuer la quantité de ressources nécessaires à la construction des moyens de production d’énergie
  • Augmenter la durée de vie des moyens de productions d’énergie

Gestion des ressources

Réemploi, revalorisation, recyclage : Ce sont les mots d’ordres de beaucoup de projets et nous sommes ravis de vous les présenter.

Nous vous partageons aussi ceux qui :

  • Valorisent l’utilisation de ressources renouvelables, biosourcées, avec une fin de vie réfléchie
  • Réduisent la consommation des ressources polluantes ou en quantité limitée sur Terre

Produits et objets :

Chaque achat a un impact. Produits du quotidien, objets, matériel ou meubles, des entrepreneurs les réinventent et nous vous présentons ceux qui :

  • Conçoivent, fabriquent et assemblent en France
  • Utilisent des ressources locales, renouvelables et avec un faible impact environnemental
  • Réutilisent des produits usagés, inutilisés
  • Appliquent des procédés peu gourmands en eau
  • N’utilisent pas de produits toxiques
  • Réduisent au maximum leur empreinte carbone

Société :

A l’échelle de l’individu comme du groupe, nous valorisons les projets qui :

  • Sensibilisent et influencent positivement les comportements
  • Construisent un environnement politique, juridique et économique propice à la transition
  • Réorganisent les communautés pour réduire l’impact environnemental

Sport :

Le sport est vecteur de valeurs et est un excellent stimulateur d’actions.

Nous valorisons tous les projets :

  • Construisant une pratique sportive plus écoresponsable
  • S’appuyant sur une pratique sportive comme fondement d’une solution à impact positif

Transport

Nous sélectionnons les projets qui souhaitent :

  • Favoriser l’utilisation des moyens de transport émettant peu ou pas de carbone
  • Limiter les déplacements lointains à temps de séjour court
  • Limiter les distance parcourues ou le nombre de déplacements
  • Développer des moyens de transports moins ou peu polluant

Investir : Simple et fun

Et si investir devenait aussi simple que d’envoyer un message ?

Au Kopeck écolo, nous voulons rendre possible le fait d’investir à partir de 5 € en toute simplicité.

Intéressé par la découverte de nouveaux projets ou investisseur chevronné, vous pourrez supporter financièrement de nombreux porteurs de projets quel que soit votre porte-monnaie.

Votre expérience d’investissement sera ludique et le mécanisme de retour sur investissement vulgarisé et compréhensible quelles que soit vos connaissances dans ce domaine.

Rejoignez une communauté de personnes qui croient en un investissement fluide, fun et soutenant des projets à impact positif pour l’homme et la planète.

Splice

Maintenant vous le savez : le lin est une super matière.


Marion, la fondatrice de Splice, en a conscience et décide en 2018 de créer une gamme de vêtement 100% lin biologique. Du champ au textile, aucun ajout chimique n’est réalisé. Les vêtements en fin de vie sont donc compostables !  

Ayant à coeur de valoriser l’économie française, de la culture à la confection tout est réalisé sur le territoire français à l’exception d’une étape : la filature du lin. Bien qu’étant assuré par nos voisins polonais, Splice travaille avec d’autres marques de vêtements français pour relocaliser ce savoir-faire.  

Pour continuer à exister et développer le vêtement lin en France, Marion a besoin de vous !

Don avec contrepartie
Vêtements en lin au choix

Comprendre les modes de financement (prêt, obligations, actions, royalties)

Devenir une ferme de lin “zérophytos”

Dans cette ferme familiale, chaque génération apporte sa pierre vers une pratique plus écolo via des expérimentations toujours plus ambitieuses !  

Le challenge actuel est de développer la culture du lin “zérophytos” c’est à dire sans intrants chimiques. Le premier hectare de test a été un succès en 2019, et de fil en aiguille, 15 hectares pourront être semés en 2021… À condition d’avoir les bons outils pour développer la filière “lin” de la production agricole jusqu’au textile en passant par le teillage et le fillage.

  → Pourquoi soutenir la filière du lin ?  

En plus d’être un puit de carbone extrêmement efficace, il cartonne dans 2 domaines. Côté textile, il est plus résistant et durable que le coton. Il ne nécessite presque pas d’irrigation et sa production est un savoir-faire français. Côté construction, ses propriétés proches de la fibre de verre en font une alternative résistante, légère et biodégradable.  

Aidons cette ferme à s’équiper pour développer leur lin écolo !

Prêt à 3.5% d’intérêts (50€ min.)
Concrètement, pour 100 € investis → 117.5 € récupérés au bout de 5 ans.

Comprendre les modes de financement (prêt, obligations, actions, royalties)

Abelio

Abelio est né d’un constat simple : la taille moyenne des exploitations agricoles tend à s’agrandir. Pour contrôler ces surfaces toujours plus étendues, les agriculteurs utilisent des produits phytosanitaires en quantité importante.  

Vous connaissez les conséquences : maladie de parkinson, cancers, pertubateurs endocriniens, génocide des abeilles, vide biologique ou contamination de l’eau…  

Que ce soit pour améliorer la santé des agriculteurs et la nôtre ou pour protéger l’environnement, on sait maintenant à quel point il est important de réduire voir supprimer leur utilisation.  Abelio répond à ce défi grâce à un drone solaire qui survole et analyse les champs. Son diagnostic permet non seulement de réduire la quantité de produits phytosanitaires mais aussi le volume d’eau utilisé dans les exploitations agricoles.  

 Participez vous aussi à ce défi majeur en les aidant à finaliser la conception de leur drone !

Actions et réduction d’impôts sur le revenu de 25% (min. 100€)
Concrètement : 100€ investis ➡️ 100€ d’actions et 25€ en moins sur vos impôts

Comprendre les modes de financement (prêt, obligations, actions, royalties)